Page 1 sur 3

Première période.

Posté : mer. 3 févr. 2016 14:14
par Maximilien
C’est une matinée comme une autre au bureau 11 de la police de Néopolis. Les équipes de nuit croisent celles de jour, autour de la machine à café. Hier soir, ça a chauffé dans Barter Street. Une manifestation de métalleux pour réclamer des droits semblables aux êtres de chair et de sang a viré à l’affrontement avec une bande de jeune anti-IA. Jeunesse dorée, et minorité métallique, voilà qui ne fait pas bon ménage. Plusieurs robots et plusieurs adolescents sont sous les verrous. Des gamins de la haute. On ne tardera pas à voir débarquer les avocats de chez Goebbels et Harper.

Autour de la machine, Irma-Gueddon, la cinquantaine fripée, et le corps avalé par une techno armure digne d’un transformer, discute avec Peregrine, la vigilante ailée. Toutes deux se demandent quand est-ce qu’on bouclera L’Oie Fantôme, un pervers invisible à la main baladeuse.

Re: Première période.

Posté : mer. 3 févr. 2016 15:39
par pelon
Arrivant dans une tenue impeccable, collier ciré et poil lustré, Lord Badmington IV se dirige vers la machine au breuvage infâme dont raffolent les bipèdes.
Un sourire dévoilant tous ses crocs, une petite œillade façon Cocker :
- "Bonjour Ladies, l'une d'entre-vous aurait-elle la gentillesse de me servir de l'eau avec un sachet de thé dans la gamelle ? Alors comme ça toujours rien sur l'Oie fantôme? J'ai demandé à ce qu'on me mette sur cette affaire qui demande du flair, mais toujours pas de réponse."

Re: Première période.

Posté : mer. 3 févr. 2016 17:35
par Maximilien
-Ya peut être un dossier plus urgent, rigole Pérégrine, en se baissant pour t'aider à t'abreuver....
-Ouais, comme ces saloperies de métalleux qui viennent foutre la merde en ville, s'emporte Electric Pete. Ces machines à calculer sur pattes, ça me fait froid dans le dos, je te jures ! Comme s'il pouvait y avoir une âme dans ces foutus grilles pains! Pas vrai Badmington? Je veux dire, toi qui est le meilleur ami de l'homme, tu sens pas comme moi que ces trucs en fer blancs sont des menaces pour la race humaine?

Re: Première période.

Posté : mer. 3 févr. 2016 18:10
par pelon
Les yeux dans le décolleté de l'ange, en soupirant :
-"meilleur ami de l'homme.... on peut pas dire que ce soit toujours idéal..."
se reprenant après deux lapée :
-" Ha Mister Pete, perdu dans mes pensées je ne vous avais pas senti arriver. Rappelez-vous que les cagoulés qui ont tenté de me brûler lors de l'enquête sur le CCCP (comité contre les chiens parlant) tenaient le même discours à mon encontre.
Mais j'avoue que leur manque d'odeur corporelle, remplacée par cette huile de vidange et cette senteur métallique est malséante. Lady Irma, votre armure a également cette odeur, mais mélangée à des fragrances féminines qui font toutes la différence.
"

Re: Première période.

Posté : mer. 3 févr. 2016 20:45
par Outsider
-"Bonjours à tous, j'ai cru comprendre que vous parliez de l'oie blanche. A t on des informations nouvelles le concernant ?
Dis je nonchalamment en approchant, comme si j'avais 20 ans de boutique, habillé du traditionnel complet noir et chemise blanche assorti d'une cravate noir avec les lettres I love my job brodées à la min en fil rouge.

Re: Première période.

Posté : mer. 3 févr. 2016 21:47
par Maximilien
"L'oie blanche?? L'Oie Fantôme! Ah, ça se voit bien que vous les mecs vous risquez pas de vous faire mettre une main au cul par ce taré!" râle Irma-gueddon.
"Allez Irma lâche le, c'est un jeune, plaide Electric Pete. Et puis si quelqu'un te met la main à ton robotique postérieur, je suis sur qu'il se reçoit une bonne décharge qui l'assomme net!"
"Vous savez ce qu'il vous dit mon robotique postérieur!!"
A ce moment, passe le Capitaine Jim Traynor, le mythique Jet-Kid de la seconde guerre mondiale, une légende vivante et plus de 50 ans de bons et loyaux services. Il a une pile de dossiers et tout le monde le suit vers la salle de débriefing.
Irma reste un temps en arrière et saisit Lord Badmington IV par le collier. Elle se penche vers lui l'air inquiet:
"Dis, c'est vrai ce que tu as dis pour les odeurs et tout ça? Parce que je sais que mes parfums sont un peu passés, et j'ai pas trop les moyens d'en racheter, avec Kev au chômage, et les enfants... Je sens pas trop le minibus bas de gamme? "
Elle te regarde avec toute la détresse de la ménagère de plus de 50 ans qui craint de se faner. Tu sais beaucoup de choses sur elle, elle n'est pas avare de confidences à la cantine. La peur d'être mise au rencart, son mari au chômage depuis ce texte de loi sur l'emploi des pré-cognitifs, ses 4 mômes... Et ta truffe infaillible qui te murmure que pour ne pas sentir le rat crevé dans son armure de combat massive, elle accroche des petits sapins déodorants aux endroits stratégiques...

(Mr Ross, Peregrine t'a pris sous son aile. D'une droiture toute militaire, elle te conduit jusqu'à la salle de réunion et te demande comment se passe ton intégration.)

Re: Première période.

Posté : mer. 3 févr. 2016 21:48
par Kynan
Chklong ! Un quarter tombant dans le monnayeur de la machine à café permet à un expresso d'être sélectionné.

- Pardon... Oui, c'est moi. Désolé, collègue, votre patte est sur ma chaussure. Merci !

Habitué à être oublié dans les conversations, Twellings s'écarte légèrement de la machine à café pour siroter son café, mais au passage du capitaine, il emboîte le pas.

- Je n'ai rien entendu concernant l'Oie Blanche. Par contre, les petits jeunes en cellule en bas causent sans prudence : j'en ai vu un proposer 500 $ au planton en bas pour aller lui chercher un sandwich bio au saumon. Et l'autre qui avait récupéré on ne sait coment un portable ! Ah tiens, je crois que Goebbels, de Goebbels & Harper, devrait arriver d'une minute à l'autre.

Re: Première période.

Posté : jeu. 4 févr. 2016 07:26
par pelon
Se figeant sous la poigne de fer et enlevant sa patte du pied de ... mince, comment s'appelle ce gars j'oublie toujours...
-"Pardon, je ne vous avais pas senti"
puis murmurant à l'oreille de miss metal
-" Irma, tu as mal interprété mes paroles. Ton odeur de femme est présente mais pas par dessus celle de la machine. Je disais juste ça par rapport aux metalleux. Par ailleurs ton huile est vidangée plus souvent que celle de Robycop, et tu ne sens pas l'après rasage bon marché comme nos collègues. Si tu peux, remplaces ton sapin senteur hivernale par senteur de printemps, ça agresse moins la truffe. Tu viens."
Il se dirige alors vers la salle de briefing.

Re: Première période.

Posté : jeu. 4 févr. 2016 12:07
par Outsider
Je suis (du verbe suivre) le Capitaine, n'hésitant pas à ouvrir les portes en espérant qu'il me remarque et me nomme sur l'enquête en cours. Je reste attentif à ce qu'il se dit autour de moi.

Re: Première période.

Posté : ven. 5 févr. 2016 16:47
par Maximilien
-Tiens bonjour Ross. Vous avez rencontré notre nouvelle recrue?
Ce disant il fait un geste te désignant le fond de la salle où commence à s'entasser tes collègues et tu vois...