Page 5 sur 11

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : mar. 1 mars 2016 08:54
par Maximilien
Kynan a écrit :Twellings est revenu flanquer son binôme. Mais bon, personne ne le remarque...
Exactement. Quand les ambulanciers arrivent, et se taille un chemin entre les carcasses de voitures embouties et les véhicules dézingués par les armements de la Rat-Mobile, le premier truc qu'ils demandent, c'est :" Nom de dieu, Ross, tu as fait ça tout seul?" :lol:

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : mer. 2 mars 2016 18:52
par Outsider
Je répond aux ambulanciers "Gérer, c'est mon métier !". Une fois repéré Twellings, je lui suggère de récupérer notre véhicule et rejoindre le restaurant histoire de manger une gaufre et se rancarder sur les tripotages. Mais priorité à la collation bien méritée, c'est moi qui rince.

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : mer. 2 mars 2016 20:15
par Kynan
Ca roule, binome !

Soulagé, écorché et fatigué, Jimmy se met au volant pour se diriger vers cette gaufre bien méritée.

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : jeu. 3 mars 2016 10:40
par Maximilien
Tu peines à te sortir de ce carambolage en série, mais après un long détour, vous voilà enfin à la Waffle House du Eat All You CAn. L'enseigne au néon représente un trou noir dans lequel clignote une gaufre un peu trop géométrique. Les places de parking ne manquent pas et vous vous dirigez gaiment vers ce restaurant typiquement américain. Des tables pour 6, de longs bancs de bois qui se font face, et un décorum de cabane de trappeur du plus mauvais goût. A peine êtes vous rentrés qu'une femme noire frisant la cinquantaine, boudinée dans un blouse vert pâle, vous sert déjà deux cafés allongés sur une des tables du coin à laquelle elle vous invite de vous asseoir. Trois autres employés orbitent entre la salle et le comptoir et une dizaine de clients sirote ou se gave.
Un écailleux surement issu de la zone verte s'enfile une pyramide de gaufre digne de Toutankhamon dans sa gueule de crocodile. Sur son perfecto, quelques clous dorés affichent un "Fuck Japan" vengeur, surmonté de la silhouette de Godzilla...

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : jeu. 3 mars 2016 22:04
par Outsider
"Bonjour" à la cantonnade.
"Journée calme on dirait" dis je à la dame en m'asseyant face à la rue. " Se sera une triple waffle avec un coulis sirop d'érable gingembre et pour mon acolyte ...." je cherche Twelling du regard en attendant qu'il termine ma phrase.

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : jeu. 3 mars 2016 23:16
par Kynan
Jimmy, de l'autre côté que celui où on le cherche, bien sûr, se plie de bonne grâce à l'exercice, agitant la main devant la femme qui l'ignorait complètement :

Double pour moi, confiture de fraise et sucre glace, double dose. Merci !

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : ven. 4 mars 2016 13:12
par Maximilien
La serveuse se tourne et se retourne comme si elle entendait une musique étrange issue d'une dimension fantomatique, puis elle hausse les sourcils et 10 minutes plus tard, Ross, tu es servi. La gauffre est brulante et le grand rouquin dégingandé qui te l’amène a autant d'énergie qu'un paresseux sous léxomil. Tandis que tu réclames ton sirop d'érable, le gandin te remplit une carafe d'eau, qui se transforme miraculeusement en 50 cl de néctar sucré quand elle touche la table...
"Vous voulez des serviettes en papier, demande cet adolescent grandi trop vite, les yeux perdus au delà de la grande baie vitrée de la Waffle House...

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : lun. 7 mars 2016 06:28
par Kynan
Hey Ross, repasse ma comande, s'il te plait...

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : lun. 7 mars 2016 20:33
par Outsider
J'arrose copieusement mes waffles de ce délice sucré tout en interpellant le grand échalat
"Jeune homme, une double avec confiture de fraise et sucre glace, double dose pour mon acolyte. Merci. Euh, aussi des serviettes en papier" dis je les mains poisseuses.

Je porte mon attention sur ce que peut bien observer ou entendre la patronne.

Re: Première journée: Ross et Twellings à la poursuite de l'Oie Fantôme

Posté : jeu. 10 mars 2016 19:50
par Maximilien
La patronne a l'air débordée. Elle fait les additions de la dextre, tandis qu'elle tend négligemment la senestre et que les employés passent pour lui déposer les assiettes dessus. Un flamboiement des pupilles, un grésillement dans l'air, et voilà un pyramide de gaufre fumante, vite recouverte de confiture de fraise et sucre glace...
Dans un coin, une bande de costards cravate rigole bruyamment.