les acharnés!

Avatar de l’utilisateur
Glorfindel
Traqueur d'auteurs
Messages : 2427
Inscription : lun. 25 août 2014 18:16
Localisation : Isarien

Re: les acharnés!

Message par Glorfindel » lun. 29 août 2016 23:49

My 2 cents

Téléphoner en mer : ia la 2/3/4 G, oui tant que l'on reste à portée des antennes des plages, maintenant couvertes, mais je en sais pas jusqu'où cela porte.
Ensuite il y a le satellite ...

Internet en mer : par satellite, pas de soucis, tant que tu restes sous la couverture du satellite de ton opérateur. Si tu vas trop loin, faut que tu changes d'opérateur pour un opérateur ayant une couverture à l'endroit où tu vas.

Tel en avion : le téléphone est disponible dans les avions de ligne depuis les années 50. C'est le téléphone de cabine, d'abord réservé aux premières, puis à tout le monde.
Pour des téléphones cellulaires, j'en sais rien, il y a longtemps que je n'ai pas pris un long courrier ...
Et c'est très mal vu de téléphoner pendant les phases d'atterrissage et de décollage !
Mais comme je n'ai pas toujours mis mon téléphone en mode avion, je peux te dire que l'on ne choppe du réseau qu'une fois que l'on est au sol et pas très loin de l'aérogare.

Accrocher du réseau à basse altitude, c'est pas faisable d'après moi, il n'y a qu'à voir la difficulté de chopper un réseau à peu près stable en TGV entre Paris et Rennes !

Par contre, pour l'internet dans la cabine, cela marche sur certaines compagnies, mais en dehors du décollage et de l'atterrissage !

Sous l'eau : rien, que couic, nada, les ondes ne passent pas.
Il n'y a que certaines longueurs d'onde qui passent sous l'eau, mais elles sont réservées au militaires et avec une bande passante faible. Juste de quoi envoyer un message à un SNLE en plongée à 300m pour l'inviter à remonter en immersion périscopique et de sortir son antenne pour une transmission standard.

Idem sous terre !
Le seul bon terrien est un terrien mort, et encore, généralement, il pue
Vieux proverbe Xeno
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1730
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: les acharnés!

Message par Outsider » mar. 30 août 2016 08:22

Merci pour le retour concernant les avions. Par contre j'ai été surpris pour les émissions sous marine pour la plongée autonome et la spéléo. Voir les liens.
Le danger de la téléphonie internationale c'est les surcoûts opérateurs.
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
Argan Argar
Traqueur d'auteurs
Messages : 1360
Inscription : ven. 5 sept. 2014 13:37
Localisation : Auxerre

Re: les acharnés!

Message par Argan Argar » mar. 30 août 2016 18:13

Un ami parachutiste (champion du monde 2014 de voile contact svp!) m'a dit qu'au-delà de 400m d'altitude pas la peine d'essayer votre mobile le réseau ne va pas plus haut.
J'ai combattu, Nous avons gagné.
http://ajajdr.forumactif.com/

Un joueur ne triche pas, il imagine une situation dans laquelle il ne peut pas perdre.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1730
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: les acharnés!

Message par Outsider » mar. 30 août 2016 22:04

Merci, c'est tout a fait ce que j'avais besoin. TPH au décollage et atterrissage exclusivement pour les lignes régulières. Et bien sur pour du vol basse altitude (400m c'est pas si haut) c'est tout à fait dans les cordes des avions de tourisme.
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1730
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: les acharnés!

Message par Outsider » dim. 16 juil. 2017 13:59

Ce n'est pas une aide de jeu en tant que telle mais cette vidéo devrait être visionnée à partir du moment où un jeu de rôle introduit les armes à feu.

https://www.youtube.com/watch?v=LzZVOLoHSkM
Durée 50 minutes.

Les explications sont à la portée de tous et aborde les calibres et munitions à travers les âges pour ce concentrer sur notre époque. Nous avons les réponses sur le choix des munitions et du calibres en fonction des besoins. La différence entre les GPB souples et rigides est abordé. Un petit peu de police scientifique pour élargir les domaines ainsi que les effets sur le corps humain (c'est bien expliqué et soft sur les images).
Vous noterez la puissance d'arrêt de l'eau ; utilisée dans des bouteilles au stand de tir.
A retenir qu'une balle de 7.5 browning tirée par la mitrailleuse du même nom à un effet comparable à se voir traverser le corps par un ballon de basket comparé à un calibre .45 en arme de poing avec balle à tête creuse qui elle ne produit que l'effet d'un ballon de hand.
Autant dire que les chances de survie à cour terme sont pratiquement nulles. Il s'avère qu'aussi étrange que cela paraisse, il vaut mieux être perforé par une balle de AK47 que de M16. La première déforme faiblement les chairs alors que l'autre rentre de 10 cm avant de tournoyer et se disloquer en plusieurs morceaux avec comme effet de tout ravager dans un diamètre de 20 cm.
Quant aux effets d'une balle supersonique (le cas de pratiquement toutes les balles pour fusil) sur les os, c'est l'éclatement de ces derniers en charpie et l'amputation assurée.

Mais l'avenir proche nous réserve des technologie surprenantes. Les tirs de saturations de l'ordre de 1 000 000 de balles à la minute (impressionnant) sont une réalité. La technologie railgun est en voie d'aboutir si ce n'est déjà fait. Les armes qui tirent dans les coins sans exposer le tireur sont déjà une réalité et la munition guidée automatiquement par laser dans un but anti-balle ou anti-obus est en cours de recherche dans le but de créer un bouclier actif anti-projectiles.

En conclusion, même si les effets des armes à feu sont mortels à Trauma, c'est toujours en dessous de la vérité, notamment pour les blessures. J’imagine difficilement blessures par balle sans séquelles.
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
tatayoyo
Traqueur d'auteurs
Messages : 1260
Inscription : sam. 13 sept. 2014 12:04

Re: les acharnés!

Message par tatayoyo » dim. 24 sept. 2017 21:32

...1 000 000 de balles minutes...

nom de Zeus...

ça dépasse nos plus gros délires de paries de jdr.
vivement la retraite.
Avatar de l’utilisateur
Joss
Rédacteur
Messages : 72
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:13

Re: les acharnés!

Message par Joss » mar. 31 oct. 2017 09:17

Merci pour ce lien Outsider !
Je le regarde dès que possible.
Quand tu écris que les armes à trauma son mesestimés par rapport à la réalité, j'ai du mal à comprendre cette idée. Le jeu de rôle de contente d'interpréter et de chiffrer pour "simuler" une réalité bien trop complexe pour l'être. J'ai pû lire un fait diver ou un homme poursuivant des cambrioleurs se faisait cribler de balles sans mourir et chaque hiver des gens meurs en faisant une chute, deux extrêmes qui se retrouvent difficilement dans le jeu de rôle, même trauma.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1730
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: les acharnés!

Message par Outsider » mar. 31 oct. 2017 09:53

J'ai pas pas appris en balistique lésionnelle pour me rendre compte qu'il est difficile de simuler un impact, qui dépend de nombreux paramètres. L'effet dépend non seulement de la localisation, du calibre, du type de munition mais aussi de la corpulence de la cible.
Ce que je voulais dire sur les effets mésestimés par rapport à la réalité, se sont les séquelles qui ne sont pas pris en comptes. Une balle dans un main se conclu généralement par la perte de quelques doigts si l'hémorragie est endiguée et que l'infection ne s'installe pas. Une balle dans le gras laissera une vilaine cicatrice alors que dans un muscle, non seulement la cicatrice sera présente, mais il y a fort à parier qu'il restera un déficit fonctionnel plus ou moins important suivant la localisation.
Contrairement à une lame qui provoque normalement des plaies simples, avec quelque points de suture, la cicatrisation se fait bien tandis que sur une plaie par balle, les chairs broyées doivent être retirée pour qu'elles se reconstruisent. Pour les bricoleurs, comparez entre un cutter qui ripe et un foret qui traverse un doigt. Mon choix est vite vu.
Le défi est donc de pouvoir simuler les effets immédiats, à court et long terme des blessures.
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
Joss
Rédacteur
Messages : 72
Inscription : sam. 27 juin 2015 18:13

Re: les acharnés!

Message par Joss » mar. 31 oct. 2017 10:27

Merci beaucoup pour ces éclaircicements.
Il est claire qu'au niveau séquelles nos aventuriers ne retrouveraient plus en convalescence qu'à crapahuter. Que ce soit au niveau blessures, fatigue, moral, maladies la vie est bien plus douillette derrière ma feuille de personnage ^^. J'aimerais beaucoup voir aboutir ta version de jeu traumalike.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1730
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: les acharnés!

Message par Outsider » mar. 31 oct. 2017 12:42

moi aussi :)
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Répondre

Revenir à « Discussions autour de Trauma »