Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Zone de discussion libre à propos de jeu de rôles
Avatar du membre
Joss
Rédacteur
Messages : 72
Enregistré le : sam. 27 juin 2015 18:13

Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par Joss » mar. 15 mars 2016 13:58

Bonjour à tous,
rôlistes occasionnels, frénétiques et de l'extrême.

Ce sujet n'a surtout pas pour vocation de classer, valoriser le jeu de rôle dans les catégories ludiste, simmulationiste et narrativiste; un sujet que je fuis comme la peste.

Malgré mes préjugés sur le narrativisme, je me suis surpris à tenter et apprécier une partie de Vampire City, jeu ou le MJ tourne parmi les joueurs et ou l'on peut incarner à l'occasion un personnage autre que le sien.
Ma question est la suivante, comment selon vous peut-on rendre une partie dite narrativiste interessante ? Quels sont les pièges à éviter ?
Avez vous des trucs maisons qui ont fait leur preuve ? Peut-on supporter une campagne entière dans ces conditions ?

Merci à vous de m'aider à prolonger mon début de réflexion sur le sujet. :)
Avatar du membre
pelon
Administrateur du site
Messages : 4884
Enregistré le : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par pelon » mar. 15 mars 2016 17:21

J'ai du mal à classer les jeux.
Tu entends par narrativisme, un jeu ou un PJ peut "inventer" un élément de scenario, ou un jeu où le MJ change?

Dans le premier cas, même si j'ai utilisé comme MJ ce que proposent les PJ de manière régulière, ça a toujours été en dehors de structure et totalement à l'impro. En tant que joueur j'ai pu apprécier ce type de jeu, mais je pense que ça a ses limites et demande des joueurs pro-actifs.
Dans le second cas, j'ai pratiqué le MJ tournant, mais entre deux scenarios, pas en cours de partie (ou alors, je fais l'intro, une scène, puis un autre MJ prend la suite). Je n'ai jamais essayé de changer en plein scenar, et j'avoue que ça ne me parle pas vraiment.
Dans les deux cas, ça demande des joueurs très actifs et réactifs, ce qu'on a pas toujours à sa table.

Je pense de plus en plus que le jeu narrativiste est un type de jeu élitiste, qui éloigne des tables les joueurs timides ou un peu en retrait
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
Avatar du membre
myvyrrian
Administrateur du site
Messages : 5046
Enregistré le : dim. 24 août 2014 15:45
Localisation : Cité des Papes

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par myvyrrian » mar. 15 mars 2016 17:32

Ca ne va pas trop faire avancer les choses, mais j'ai beaucoup de mal avec la narration partagée (ce que beaucoup appellent narrativisme). Je trouve que ça détruit une partie de la magie de l'histoire ce franchissement du 4e mur. Et le JdR se rapproche trop du jeu de plateau dans ce genre de situation. D'ailleurs, pour moi, souvent ces jeux sont plus des jeux de société que des jeux de rôle.
Mais c'est un avis purement personnel, et je peux comprendre que d'autres aiment. AMA, si on ne veut pas que ça coupe l'histoire, il faudrait que ça reste anecdotique.
Le passé, c'était mieux avant
Avatar du membre
Joss
Rédacteur
Messages : 72
Enregistré le : sam. 27 juin 2015 18:13

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par Joss » mar. 15 mars 2016 17:59

Merci à vous deux pour vos visions de la chose.
Je parlais plus jeu à MJ tournant au sein de la même partie.
Nous nous étions mis d'accord sur les joueurs, savoir-vivre et improvisation sous le coude, ce qui malheureusement rejoint la critique de Pelon sur le côté élitiste de la chose.

Pour le fait que ça ressemble plus à un jeu de société, oui, assurément, un hybride jeu de société/jdr dont les dosages doivent varriés selon les groupes.

C'est aussi un superbe exercice d'improvisation qui ne laisse pas autant d'immersion en tant que personnage que dans le jdr plus classique.
Effectivement, j'était en tant que PJ aussi concentré sur l'histoire que ce que j'allais pouvoir en faire pour sa suite et ses mystères.

Si quelqu'un a une expérience de jeu maison, un dosage dans les règles qui fait tourner la machinerie narrativiste à merveille, je suis tout ouïe.
Avatar du membre
La Moitié
Admin bonnet D ('Ane) Ninj'admin
Messages : 4292
Enregistré le : dim. 24 août 2014 12:37

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par La Moitié » mar. 15 mars 2016 18:18

J'ai joué à plein de jeux dits "narrativistes" et je ne suis absolument pas d'accord avec les arguments avancés par mes deux autres comparses quand ils écrivent que ça demande des joueurs actifs, qu'ils sont élitistes, que ça éloigne les joueurs timides, que ça détruit la magie de l'histoire etc. Bien au contraire, de nombreux jeux narrativistes sont idéaux pour débuter et donnent des outils aux joueurs pour prendre la parole et les forcer à le faire (Abstract Dungeon, par exemple). Pour la magie de l'histoire, tout dépend du scénario, du MJ et du contrat tacite entre joueurs et meneur. N'importe quel jeu peut tourner au cauchemar pourvu que l'un des ingrédients fasse défaut.

Je crois que chacun, on a une vision différente du narrativisme et que n'étant pas d'accord sur la définition, on pourrait parler longtemps de manière stérile.



Pour les MJ tournant au sein de la même partie, il faut que les MJ soient habitués à maîtriser et décidés à jouer (certains joueurs ont horreur de maîtriser et certains meneurs détestent se retrouver de l'autre côté du panneau). Ne s'improvise pas MJ qui veut.

Ensuite, il faut que le cadre de jeu soit bien balisé, notamment au niveau du décor : ça peut partir en vrille sinon.

Titans & Fils, de Mr le Grümph, était pas mal foutu au niveau des règles (si le décor est fixé à l'avance). Oltréé s'y prête également... Ceci dit, je pense que tu dois pouvoir faire ça avec n'importe quel jeu du moment que tous les joueurs sont habitués au système et le connaissent bien. Mais Titan & fils ou Oltréé te proposent des cartes qui peuvent aider les MJ à trouver de l'inspiration et broder sur l'histoire.
Avatar du membre
pelon
Administrateur du site
Messages : 4884
Enregistré le : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par pelon » mar. 15 mars 2016 19:24

je suis d'accord avec Myv sur le côté perte du côté de l'histoire qu'on raconte, et le rapprochement certain avec le jeu de plateau.

Il me semble qu'il y a Polaris (pas celui sous la mer) dont le concept tourne autour du MJ tournant, mais je n'y ai jamais joué.
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
Avatar du membre
Outsider
Rédacteur
Messages : 1890
Enregistré le : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par Outsider » mar. 15 mars 2016 19:37

Le MJ tournant sur un scénario me choque. Quid de l'intrigue, des secrets du MD et des PJ ?
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar du membre
pelon
Administrateur du site
Messages : 4884
Enregistré le : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par pelon » mar. 15 mars 2016 19:39

il n'y a pas d'intrigue, il y a une histoire qui avance au gré des idées de chaque MJ, enfin, j'imagine, je n'y ai jamais joué.
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
Avatar du membre
La Moitié
Admin bonnet D ('Ane) Ninj'admin
Messages : 4292
Enregistré le : dim. 24 août 2014 12:37

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par La Moitié » mar. 15 mars 2016 19:52

Disons que les Meneurs peuvent imaginer des intrigues à secret, pourvu que leur secret soit révélé lors du changement. Mais certains types d'histoires se prêtent davantage que d'autres à ce genre d'exercices. En revanche, je ne vois pas en quoi partager la narration empêche les PJ d'avoir des secrets...

Dans Titan & Fils, on joue des convoyeurs de marchandises. Un Meneur pourrait très bien imaginer un secret concernant ce que l'on doit transporter. Quant aux PJ, s'ils ont des secrets, c'est co

Pour Oltréé, si on l'utilise avec de la narration partagée, il y a plusieurs axes pour développer l'histoire : l'exploration, la défense et le développement de sa région, de son fortin, l'intervention des factions alliées ou rivales (et là, au niveau secret, il y a de quoi faire), etc. Le développement du fortin est vachement fun à jouer...

En outre, on peut s'inspirer de ce qui se fait dans les séries : plusieurs trames emmêlées (souvent trois par épisodes) qui vont avoir des rebondissements différents et, pourtant, il y a un fil directeur commun...
Avatar du membre
pelon
Administrateur du site
Messages : 4884
Enregistré le : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Comment agrémenter le jeu de rôle collaboratif ?

Message par pelon » mar. 15 mars 2016 19:54

dans Oltrée vous changez de MJ en plein milieu d'une partie?
parce qu'avoir un MJ tournant, ça je pratique souvent, avec des secrets partagés ou non pour que chacun ait sa surprise,
mais couper en plein milieu d'un scenar pour donner la main à un autre parce qu'une mécanique du jeu le décide, ça j'ai jamais fait
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
Répondre

Retourner vers « A propos de jeux de rôles »