Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Zone de discussions autour des 7 arts. Parlez de cinéma, vidéos, livres, science, littérature, etc...
Avatar du membre
WolfRider
Chasseur de Chimères
Messages : 132
Enregistré le : ven. 5 sept. 2014 21:09

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par WolfRider » sam. 28 juil. 2018 18:18

Mais Kalidor c'est avec Schwarzy aux muscles en gonflette, il est ex-body-builder, donc incapable de soulever autre chose que des armes en mousses.
Avatar du membre
Glorfindel
Traqueur d'auteurs
Messages : 2941
Enregistré le : lun. 25 août 2014 18:16
Localisation : Isarien

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par Glorfindel » sam. 28 juil. 2018 18:47

IL est aussi ex mister Univers ...
Le seul bon terrien est un terrien mort, et encore, généralement, il pue
Vieux proverbe Xeno
Avatar du membre
La Moitié
Admin bonnet D ('Ane) Ninj'admin
Messages : 4270
Enregistré le : dim. 24 août 2014 12:37

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par La Moitié » lun. 30 juil. 2018 17:32

WolfRider a écrit :
sam. 28 juil. 2018 18:18
Mais Kalidor c'est avec Schwarzy aux muscles en gonflette, il est ex-body-builder, donc incapable de soulever autre chose que des armes en mousses.
Alors là, je m'insurge : il a dû soulever pas mal de stylos quand il était gouverneur de Californie !
Avatar du membre
tatayoyo
Traqueur d'auteurs
Messages : 1338
Enregistré le : sam. 13 sept. 2014 12:04

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par tatayoyo » mar. 31 juil. 2018 11:30

WolfRider a écrit :
sam. 28 juil. 2018 18:18
Mais Kalidor c'est avec Schwarzy aux muscles en gonflette, il est ex-body-builder, donc incapable de soulever autre chose que des armes en mousses.
second degré?

pour avoir vu un gars, effectivement faire des exercices visant à faire "gonfler" ses biceps, ces exercices donc, avec des altères de 16 kg (altères à une main donc), des séries de 10 pendant quelques minutes.
Puis il passe à des altères (toujours une main) plus lourde jusqu'à des poids de 20 kg et plus..
alors ca gonfle certes mais les biceps ne sont pas remplis que d'air...
vivement la retraite.
ashimbabbar
Chasseur de Chimères
Messages : 56
Enregistré le : lun. 19 janv. 2015 14:59

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par ashimbabbar » ven. 21 sept. 2018 20:09

ONLY LOVERS LEFT ALIVE de Jim Jarmusch

Adam vit à Detroit. Il ne sort que rarement et seulement de nuit, aussi il emploie un type avec une coupe de cheveux assez incroyable pour lui amener une bonne partie ( mais pas tout ) de ce dont il a besoin, contre rémunération très honnête.
C’est une sorte de touche-à-tout de génie, mais son plus grand talent et sa plus grande passion est la musique. Il a une collection de guitares électriques à faire baver n’importe quel fan. Tout ceci ne l’empêche pas d’être déprimé et de caresser des pensées de suicide.

Un jour où elles sont particulièrement fortes, il appelle Ève qui vit à Tanger et apparemment profite de la vie nocturne, quand elle ne converse pas avec un Christopher Marlowe assez décati…
Comprenant qu’Adam ne va vraiment pas bien, elle booke un vol en toute urgence en planifiant avec beaucoup d’adresse pour que l’itinéraire soit nocturne de bout en bout.

Si vous n’avez pas encore saisi que c’est une histoire de vampires, vous devriez avoir honte :mrgreen:

Pour clarifier les relations et sauf erreur de ma part, Ève est la plus ancienne en vampirisme de notre trio, c’est elle qui a vampirisé Marlowe mais Adam avait déjà embrassé le côté obscur quand elle l’a rencontré.

Sa venue permet à Adam de se reprendre mais ce mieux est fracassé par l’arrivée intempestive d’Eva, la petite sœur d’Ève. Non que ce soit une grande méchante, c’est simplement une peste irresponsable avec autant de contrôle sur ses impulsions qu’une gosse de cinq ans : elle découvre la réserve de sang d’Adam et elle la boit jusqu’à la dernière goutte :chin , elle tombe un mec et… bon, vous vous faites une idée. Adam va devoir dire adieu à son appart’ et à ses collections pour filer à Tanger en urgence.

Il y a des coups de pieu quelque part qui se perdent clinch:
Son esprit palpite au-dessus de nos têtes et contemple toujours ce rivage.
Mais les hommes ignorent qu'il se trouve ici.
Le pin seul le sait.
Avatar du membre
La Moitié
Admin bonnet D ('Ane) Ninj'admin
Messages : 4270
Enregistré le : dim. 24 août 2014 12:37

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par La Moitié » ven. 21 sept. 2018 21:51

Et, en plus, une super bande originale et des plans cinématographiques de toute beauté ! (D'habitude, j'ai beaucoup de mal avec Jim Jarmush : j'éprouve a priori une grande sympathie pour ses films mais, quand je les vois, je m'emmerde... Là par contre, je me suis régalée d'un à l'autre.)
ashimbabbar
Chasseur de Chimères
Messages : 56
Enregistré le : lun. 19 janv. 2015 14:59

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par ashimbabbar » lun. 7 oct. 2019 23:23

Death Race 2000 ( la Grande Course de l’An 2000 en VF ) tourné par Paul Bartel en 1975 est une anti-utopie passablement déjantée et absolument hilarante. Ceux que ça n’intéresse pas, passez votre chemin…

En l’an 2000 donc, le Parti Bipartisan domine des États-Unis en pleine crise et peuplés pour l’essentiel de crétins avachis devant leur télé et en adoration devant leur voiture; leur spectacle favori est justement de courses de voitures. De courses qui se signalent par deux détails
- elle ne se déroulent pas sur des circuits mais sur les routes normales et dans les villes.
- Ce n’est pas seulement l’ordre d’arrivée qui compte mais aussi le nombre de victimes qu’on a écrasées, selon un barème ( les gosses et les vieux rapportent le plus ) :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

À toute course il faut des coureurs, voilà donc les cinq champions de l’Amérique qui vont s’affronter dans LA grande course annuelle où il s’agit de traverser les USA d’est en ouest. Notez bien que chaque pilote, tel est le règlement, a un copilote du sexe opposé.

- Un qui est là parce qu’il en faut cinq: Nero the Hero, en empereur romain de carnaval. Il ne restera pas longtemps et ce n’est pas une grande perte.
- Une qui est là purement pour faire exploser le niveau de fun: Matilda The Hun. Imaginez une blonde dans une voiture customisée pour ressembler à une bombe volante V-1 ( et une énooorme svastika dessus, naturellement ), qui fonce à toute blinde en braillant BLITZKRIEGGG ! :bravo:
Vous aurez compris que c’est ma chouchoute, sans elle le film ne serait pas ce qu’il est.
- Une qui serait sympathique si elle faisait un autre métier: Cowboy Calamity Jane avec sa voiture à l’avant orné de cornes de taureau
- Un qui est inénarrable, joué par Stallone qui se donne à fond dans le meilleur rôle de sa carrière ( Sérieusement. Il faut dire que je n’aime pas Stallone :mrgreen: ): Machinegun Joe Viterbo ( son gimmick, c’est d’avoir l’air d’un gangster des années 20 ), un macho teigneux, grande gueule et bas du front, fou de jalousie de n’être que le deuxième meilleur
- Un qui est une légende vivante et le seul vainqueur de deux Grandes Courses: Frankenstein, ami personnel du président. On raconte que chaque centimètre de son corps qui n’a pas été remplacé par des prothèses est couvert de cicatrices et de brûlures, mais c’est dur à dire dans sa combinaison en cuir noir qui le cache entièrement… Sa voiture a des allures de dragon, ce qui s’accorde particulièrement bien avec la scène de la membre de son fan-club qui s’offre en sacrifice, en robe blanche et des fleurs dans les cheveux, pour augmenter son score*.

Tout régime futuriste a ses rebelles, et si vous n’avez pas compris que la copilote de Frankenstein n’est autre que la petite-fille de leur leader Thomasina Paine infiltrée là pour l’éliminer et le remplacer par un double qui doit tuer le Président quand il lui remettra la coupe du vainqueur, vous devriez avoir honte de vous.
Leader toutefois contestée. Comme toujours, les luttes de pouvoir prennent la forme de conflits idéologiques: alors que Mme Paine ne veut tuer que le Président, les éléments radicaux qui la mettent sur la touche entendent éliminer les coureurs aussi. Je suis entièrement d’accord avec cette approche, d’abord parce qu’ils le méritent bien et ensuite parce que ça va nous fournir des scènes géniales à la pelle dont je vous laisse la surprise. Je me contenterai de dire que quand le Président apprend la mort de trois coureurs sur cinq il annonce au peuple que l’Amérique est attaquée par les Français. Words cannot describe.

Le seul reproche à lui faire et qui l’empêche d'être vraiment un grand film, c’est la fin qui sent le bâclage: il est décevant et ridicule que le Président soit si facile à tuer…




* À y repenser, je me demande si la scène de sacrifice dans Dragonslayer/Le Dragon du Lac de Feu n'est pas un écho… celui-la aussi il faudra que j'en ponde une critique.
Son esprit palpite au-dessus de nos têtes et contemple toujours ce rivage.
Mais les hommes ignorent qu'il se trouve ici.
Le pin seul le sait.
Avatar du membre
Papayouki
Traqueur d'auteurs
Messages : 222
Enregistré le : lun. 22 janv. 2018 11:09

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par Papayouki » mar. 8 oct. 2019 10:00

Pour revenir sur ONLY LOVERS LEFT ALIVE de Jim Jarmusch,
La BO est magnifique comme la déjà dit La moitié, sauf qu'à l'écouter sans le film elle parait moisn bonne.
Le film m'a fait pensé à un vieux film de vampire "Les prédateurs" avec Catherine Deneuve et David bowie, que je n'ai vu qu'une fois, il y a longtemps. Je voulais donc le revoir pour voir pourquoi mes neurons s'étaient reconnectés sur ce vieux souvenir, mais impossible de le retrouver.
ashimbabbar
Chasseur de Chimères
Messages : 56
Enregistré le : lun. 19 janv. 2015 14:59

Re: Cinéma Chef-d'Œuvre ou Navet que choisir ?

Message par ashimbabbar » mar. 8 oct. 2019 16:44

Je l'ai vu ( téléchargé sur un site qui a fermé depuis, malheureusement ); la dynamique entre les personnages est très différente…
Deneuve y est superbe en monstre d'égoïsme
Il y a des scènes assez extraordinaires comme quand Bowie vieillit à vitesse accélérée et s'en va du hall de l'hôpital avec un regard vipérin à la doc qui l'avait envoyé paître "Et vous me croyez, maintenant ?"
La fin de Deneuve n'est pas géniale. MAIS. :o
( par contre ne touchez pas à la novelization même avec une perche de 10m, elle pue )
Son esprit palpite au-dessus de nos têtes et contemple toujours ce rivage.
Mais les hommes ignorent qu'il se trouve ici.
Le pin seul le sait.
Répondre

Retourner vers « Discussions autour du ciné, des livres, des jeux vidéo »