Page 24 sur 26

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : dim. 2 sept. 2018 14:09
par Héphaistos
J’ai hésité à le prendre....
Par contre j’ai lu : préparer la guerre, tiré du bouquin du même nom, c’est vraiment vraiment bien. Surtout au niveau de l’histoire. L’auteur ne cache pas son activité roliste, ça se voit clairement dans la bd. Une bonne source d’inspiration, avec un personnage principal qui tire plus vers Drizt que vers le chevalier, et qui est bien sympa

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : dim. 2 sept. 2018 23:30
par pelon
c'est pas la version BD de Gagner la guerre de Jaworski ?

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : lun. 3 sept. 2018 01:03
par ashimbabbar
Plus exactement de la nouvelle qui précède Gagner la Guerre, Mauvaise Donne si je ne faulx, dans le recueil Janua Vera.

Je dois dire que pour ma part le dessin ne m'a pas trop plu, et je trouve les couleurs trop claires.

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : jeu. 27 sept. 2018 21:53
par NURTHOR
J'ai beaucoup aimé la BD la mort-vivante de Varanda-Vatine ! amoureux

Ca peut faire une bonne mission ou aventure pour COC/COG !démon

J'en ai fait une critique par ici et ! ;)

N'hésitez pas à y laisser vos commentaires !

Image

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : mar. 23 oct. 2018 17:50
par ashimbabbar
La Turquoise Maléfique de Laurent Theureau partage avec son opus Ciao Jessica d'être une collection d'histoires courtes, il s'en différencie en préférant le léger décalage créant un malaise au glauque pur et simple et aussi parce que ces quatre histoires sont reliées entre elles.

Si nous prenons pour lien la turquoise du titre, en fait une amulette indienne en métal ornée de turquoises et dont la forme évoque quelque peu un point d'interrogation, nous la voyons
- remise par un vieil indien tenant un magasin au chef d'une expédition archéologique au Nouveau-Mexique au début du XX° siècle, elle y montrera des pouvoirs réels qui entraîneront l'expédition dans la folie et la mort.
- portée par un guerrier Navajo essayant de sauver son peuple au moment de la Grande Dépression, il se fera tuer - il faut dire que croiser un chanteur country d'une honnêteté relative et son chien blanc est un signe que les choses vont mal tourner.
- portée à nouveau par un jeune homme avec une confiance d'acier en sa chance dans les années 50, sa route croisera celle d'un tueur à gages.
- enfin, autour de 2100 si je ne faulx, elle sera l'enjeu d'une négociation entre un indien et le représentant d'un collectionneur complètement frappé -là encore on pourra compter un certain nombre de cadavres à la fin de l'histoire, alors que la boucle sera bouclée…

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : mer. 23 janv. 2019 09:47
par pelon
je ne sais pas si j'en ai déjà parlé,
mais la BD le cristal majeur (nommé ensuite Altor), est très plaisante à lire, loin du glauque que l'on trouve beaucoup. Je lui trouve un souffle humaniste.
Ca doit pouvoir servir d'inspi pour Méga.

Au fait, au dessin, c'est Moebius.

Image

Image

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : mer. 23 janv. 2019 21:36
par Grumly
Elle avait été adaptée à Simulacres dans Casus (n° 58).

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : dim. 24 mars 2019 12:06
par pelon
Je viens de lire le tome 1 de "Les damnés de la commune", une BD vraiment spéciale aux éditions Delcourt.
L'auteur utilise uniquement des gravures d'époque pour illustrer son oeuvre.

Il réalise une enquête "d'historien" autour de deux personnes ayant participé à ces événements, un commandant communard et une parisienne qui a écrit un "journal intime".

J'ai trouvé ça vraiment très bien, mais pas dit que ça plaise à tout le monde par le sujet et le ton.
On en apprend de bien belles sur Jules Ferry, qu'on apprend pas à l'école, comme sa demande de tirer à la mitrailleuse sur la foule.


Le premier tome évoque la guerre contre la Prusse et s'arrête au tout début de la commune, lorsque l'armée tente de prendre les canons des gardes nationaux, que le peuple s'y oppose et que les soldats fraternisent avec les parisiens, provoquant la fuite à Versailles du gouvernement.

Image

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : dim. 24 mars 2019 13:43
par Rag-naroth
oui, le tome 2 vient de sortir ;)
Personnellement ce n'est vraiment pas mon style de BD préféré, mais bien obligé de reconnaître que c'est très bien documenté, et très original.

Re: Inspi BD pour les nuls (et myvyrrian)

Posté : lun. 8 juil. 2019 15:13
par ashimbabbar
"Arcane, le grand sorcier" est une bd traduite de l'espagnol parue en 1978 et non rééditée depuis - ça ne nous rajeunit pas - consistant en 3 épisodes parus initialement dans Pilote.
Tout ce qui les relie c'est qu'ils ont le même héros ( ceux qui ont deviné qu'il s'appelle Arcane ne gagnent rien ), un guerrier aussi peu vêtu que Conan mais moins musculeux et donné d'une certaine connaissance de la magie quoiqu'il ne la pratique pas.
. Cette connaissance est surtout mise en relief dans la première aventure et la plus ironique: comme il renvoie au néant l'illusion que le soi-disant Grand Sorcier faisait passer pour un dieu démoniaque afin d'opprimer le bon peuple, Arcane se voit à son tour saluer par ceux qu'il vient de libérer du nom de Grand Sorcier et ils n'ont rien de plus pressé que de devenir ses esclaves… c'est un vrai crève-cœur pour eux quand il s'éloigne en quatrième vitesse au galop de son cheval.
. Dans la troisième au contraire, on voit comment le courage d'une martyre donne à un peuple opprimé la volonté de se soulever. C'est la moins intéressante du lot.
. Dans la deuxième, notre héros affronte une puissante bande de centaines de pillards qui montrent au combat une folie meurtrière. C'est que leur chef a volé l'œil d'une idole aux prêtresses qui l'utilisaient, et qu'en se concentrant dessus il peut inspirer à qui il veut une haine invincible envers une cible donnée… Arcane s'associe à une des prêtresses envoyée récupérer le machin ( elle essaye de le baratiner comme quoi elles sont des gentilles, mais ça ne prend pas ) et il faut voir comment avec l'œil en main il force les pillards à s'entretuer - indiscutablement les meilleures scènes du volume.
Il le remet à la prêtresse ensuite, c'est qu'il est homme de parole, mais il n'avait jamais promis de ne pas le fendre de sorte à détruire son pouvoir, ainsi les vaillants paysans révolutionnaires vont écraser ces affreuses, ça leur apprendra.

Ça se trouve encore dans des bacs en occasion, vide-greniers, foire aux livres de Belfort etc.