Clichés de la science-fiction et du space opera

Zone de discussions autour des 7 arts. Parlez de cinéma, vidéos, livres, science, littérature, etc...
megablast2
Traqueur d'auteurs
Messages : 346
Inscription : dim. 14 sept. 2014 07:21

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par megablast2 » lun. 29 févr. 2016 23:52

Tiens apparemment JJ Abrams veut caller une histoire homo dans star wars. C'est beau le politiquement correcte quand même.
Dernière modification par megablast2 le mar. 1 mars 2016 05:55, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
pelon
Administrateur du site
Messages : 4593
Inscription : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par pelon » mar. 1 mars 2016 00:01

hé, hé... la téléportation et les pouvoirs, ça me fait penser au film les chèvres du Pentagone...
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
Avatar de l’utilisateur
La Moitié
Admin bonnet D ('Ane)
Messages : 3736
Inscription : dim. 24 août 2014 12:37

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par La Moitié » mar. 1 mars 2016 13:19

pelon a écrit :Druillet est une référence pour les fans de SF,
ce sont les amateurs de SF qui ne connaissent pas
megablast2 a écrit :C'est clair Druillet, Caza aussi.
squilnozor a écrit :Dans les oeuvres, tu peux rajouter Fondation.
Mea Culpa, ce ne sont pas les fans de SF dont je devrais parler mais du grand public (c'est une demande qu'on me fait... c'est comme ça). Je pense que beaucoup de gens ont entendu parler des lois de la robotique d'Asimov sans avoir lu le cycle des Robots. En revanche, pour Fondation, je parie que la plupart des gens serait bien en peine de raconter de quoi ça parle... Même chose pour Druillet ou Caza.


Au passage, vous connaissez la série télé "The Expanse" ?
Je suis en train de la regarder, et j'aime bien. Ça me donne envie de lire les bouquins mais pour le moment je suis en plein cycle celte de Jaworski et il est hors de question que je lâche ma lecture :woohoo:



Œuvres
Alien
Avatar
Battlestar Galactica
Blade Runner
Dune
Les Envahisseurs
La Guerre des Mondes
Mass Effect
Les Robots
Star Trek
Star Wars
Terminator
Valerian et Laureline
Matrix

Personnages
La Princesse en détresse / l'héroïne martyr (pouvoirs psychiques qu'elles ne peuvent pas contrôler/sont la clef d'une super-arme/la dernière survivante d'un peuple anéanti par les méchants/encore des gamines destinées à de grandes choses mais qu'on veut tuer/corrompre. fille androïde/mutante/alien)
Le baroudeur (en combinaison rouge ou pas...)un peu contrebandier sur les bords
Le vilain manipulé par les extra-terrestres
Les vilains robots/androïdes/ordinateurs
Les extra-terrestres qui veulent transformer l'humanité en bétail
Le robot/IA/alien dans le rôle de faire-valoir ou de sidekick comique
Le savant fou
L'homo supérior héros (Van Vogt / Neo...)
Le héros décongelé après des siècles, en total décalage avec le monde actuel (Buck Rogers, La flotte fantôme)
L'ordre aux pouvoirs mystiques (Jedis, Guerriers du silence, Bene Gesserit)
Le héro super méga fort, Cobra, Traquemort, Métabaron
L'empire qui domine l'univers, enfin presque
Les martiens de sf discret qu'on retrouve dans docteur Who (ceux que tu oublie quand tu les vois), David Vincent et bien d'autre
La civilisation E.T. toute puissante qui a disparu, nul ne sait pourquoi, mais qui a laissé des artefacts partout à travers la galaxie
Le bébé humains élevé par des extraterrestres ou une machine

Scènes
Les armes super balèzes qui vont tout pulvériser
La diversité culturelle et les problèmes que cela engendre
La boucle temporelle
La dépressurisation qui risque d'envoyer le heros dans l'espace?
L'évolution de l'espèce humaine (A la poursuite des Slans de AE Van Vot), des autres espèces terriennes par manipulation génétique (les romans de David Brin)
La découverte d'autres espèces dans la galaxie (et plus rare, le côté inverse dans Chanur avec des ET qui découvrent les humains)
Des combats spatiaux, soit à coup de grande flottes type vaisseaux de lignes du XVIIIème XIX siècle (Honor Harrington), soit avec des chasseurs genre seconde guerre mondiale
L'invasion extraterrestre parasite est souvent repris comme l'invasion des profanateurs ou the thing
La race humaine qui apprend a une race millénaire et la technologie qui nous dépasse le sens de la vie avec un baratin infantilisant^^
La créature/création qui échappe au contrôle de son créateur et se retourne contre lui
L'expérience qui a mal tourné
Un pépin avec le système de téléportation

Décors
Monde idyllique dangereux (radiations mutagènes, monstres carnivores, vestiges d'une civilisation perdue pouvant s'avérer mortels...)
Métropoles galactiques pleines de tours élancées, de trottoirs roulants et de voitures volantes où les trucs lumineux, cristallins ou transparents abondent.
La ville sous globe ^^
Les spatioports
Les mondes désertiques
Les stations spatiales
Le cockpit/pont/passerelle des vaisseaux spatiaux
La planète redécouverte après un temps isolée (Barrayar), dissimulée pour se protéger (La Geste des princes démons)
megablast2
Traqueur d'auteurs
Messages : 346
Inscription : dim. 14 sept. 2014 07:21

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par megablast2 » mar. 1 mars 2016 13:29

A je connaissais pas du tout "the expanse" pareil pour Jean-Philippe Jaworski. Il écrit dans quel domaine?

Il y a aussi les machine qui dépasse notre imagination comme l'étoile noir et les musiques envoutante comme homeworld.

En passant des etudes sur homeworld desert of karak.
http://www.kotaku.co.uk/2016/01/22/the- ... -of-kharak
Dernière modification par megablast2 le mar. 1 mars 2016 13:38, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
pelon
Administrateur du site
Messages : 4593
Inscription : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par pelon » mar. 1 mars 2016 13:32

pas mal The expanse,
et très bien le cycle celte de Jaworsky (même si ça n'a rien à voir)
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
megablast2
Traqueur d'auteurs
Messages : 346
Inscription : dim. 14 sept. 2014 07:21

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par megablast2 » mar. 1 mars 2016 13:38

A d'accord, je vais noter ça quelque part pour pas les oublier.
Avatar de l’utilisateur
La Moitié
Admin bonnet D ('Ane)
Messages : 3736
Inscription : dim. 24 août 2014 12:37

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par La Moitié » mar. 1 mars 2016 15:02

megablast2 a écrit :Jean-Philippe Jaworski. Il écrit dans quel domaine?
Disons qu'il mélange subtilement l'historique et le fantastique.

Dans son cycle celte, Jaworski arrive à te faire douter du côté fantastique de l'histoire : c'est amusant d'essayer d'envisager le scénario sous deux angles (les Dieux et leur magie existent vraiment ou les personnages par leur superstition enrobent la réalité d'une couche de mensonges). Jaworski a également écrit Janua Vera et Gagner la guerre dont on m'a dit le plus grand bien.

C'est aussi l'auteur du JDR Te Deum pour un massacre...
megablast2 a écrit :Il y a aussi les machine qui dépasse notre imagination comme l'étoile noir et les musiques envoutante comme homeworld.
Je mettrai à jour ma liste avec les machines et la musique plus tard
Avatar de l’utilisateur
pelon
Administrateur du site
Messages : 4593
Inscription : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par pelon » mar. 1 mars 2016 17:53

Janua Verra c'est des nouvelles, j'ai bien aimé, mais comme tout ce qui touche aux nouvelles, il y en a des moins bonnes que d'autres. Par contre, elles te donnent l'ambiance du monde où se déroule Gagner la guerre.
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
Avatar de l’utilisateur
Lord Foxhole
Chasseur de Chimères
Messages : 130
Inscription : mer. 13 mai 2015 20:10

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par Lord Foxhole » mar. 1 mars 2016 17:59

megablast2 a écrit :Tiens apparemment JJ Abrams veut caller une histoire homo dans star wars. C'est beau le politiquement correcte quand même.
Ça m'a intrigué ton truc, et j'ai vadrouillé sur le Net pour voir...
L'introduction d'une romance homo dans Star Wars, ça sent quand même le sacrifice à un phénomène de mode, à mon humble avis.
Il y a des personnages de super héros gays ou bisexuels (Catwoman dans Batman, par exemple), mais il ne me semble pas que ça ait été vraiment exploité dans les adaptations de comics au cinéma. Alors, pourquoi dans Star Wars et pas dans les films où l'on voit des personnages de la Marvel ou de DC ?
Gary Gygax réveille-toi ! Ils sont devenus fous !
squilnozor
Chasseur de Chimères
Messages : 131
Inscription : dim. 14 sept. 2014 00:05

Re: Clichés de la science-fiction et du space opera

Message par squilnozor » mar. 1 mars 2016 20:00

Tu pourrais rajouter une rubrique « genres » (space opera, post apo, steampunk, cyberpunk).
Répondre

Revenir à « Discussions autour du ciné, des livres, des jeux vidéo »