Atelier créatif traitant de Trauma

Venez poser vos questions et faire vos remarques sur le jeu.

Modérateur : Laurent R.

Avatar de l’utilisateur
tatayoyo
Traqueur d'auteurs
Messages : 1149
Inscription : sam. 13 sept. 2014 12:04

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par tatayoyo » sam. 6 juin 2015 10:14

ma petite bafouille se veut uniquement pour le "débat" si débat il y a ;) et sans prise de tête :chin


c'est effectivement tout le problème des règles de combat en jdr, ou on veut restreindre la possibilité de faire telle ou telle chose suivant la ou les compétences.
Il n'y a pas de logique si ce n'est de vouloir éviter l'optimisation de certains joueurs.
mais pourquoi?

si on part du principe, par exemple, que le close combat permet de tout faire alors ne mettons dans les règles de combat que le close combat.
Pour le reste, une compétence "combat de rue" ou combat à l'instinct" fera l'affaire.

Apres on ne peut pas non plus se cacher derrière le fait de dire:
le close combat est réservé à tel métier ou telle élite, sauf si on fait jouer dans les années 70/80. mais plus de nos jours. d'autant plus que les techniques appliqués sont un concentré d'autres techniques, édulcorés de leurs valeurs et connotations martiales pour garder juste l'essentiel.

par exemple, j'ai appliqué la même technique de respiration pour le tir armes de poings, fusil et arc...sans être un tireur d'élite et loin de là (très très loin de là.....) j'ai touché les cibles et fait des tirs groupés.

Il ne s'agit pas de combat, juste du tir sur cible pour s'amuser, sans aucune valeur de référence. C'est juste pour dire que dans l'absolue une fois les techniques apprises et comprises on peut les adapter pour faire en sorte de s'en sortir au mieux avec un autre "outil".

On devrait plutôt parler de gestion du stress, de volonté. Lors de ces séances de tirs je n'étais pas à l'aise du tout, entre les règles de sécurités et la 'conscience' de ce que j'avais entre les mains, je n'étais pas au mieux de mon être.
l'arc ma vraiment semblé ludique par contre.

wolfrider tu parles de ta compétence "coup de boule", dans les dojos on n'apprend pas vraiment le coup de boule, sauf en arrière pour se départir d'une saisie, mais le coup de boule est extrêmement rapide, violent, destructeur, qui fonctionne de manière très efficace au contact.
Pas d'apprentissage ou de discipline particulière pour le placer (juste faire attention à son propre nez...)

Le seul problème de ta technique, à mon avis, est qu'elle ne fonctionnera pas sur les nains... :mrgreen:

La différence fondamentale entre tous les styles et formes de combats, quels qu'ils soient, vient de nos propres possibilités et capacités physiques et de notre adéquation avec la "philosophie de l'art ou techniques enseignées.


Peut être faut il réfléchir différemment les règles des combats dans le jdr.
Un jeu comme les lames du cardinal, avec les relances faites avec les cartes, permet de faire des enchaînements et de placer ses bottes secrètes.
Les différents styles sont justes là pour apporter des "bottes" différentes ou des coups particuliers.
vivement la retraite.
Avatar de l’utilisateur
pelon
Administrateur du site
Messages : 4335
Inscription : dim. 24 août 2014 15:04
Localisation : Palaiseau 91

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par pelon » sam. 6 juin 2015 11:18

Les différents arts martiaux à Trauma sont plus là pour le fun que pour autre chose, puisqu'en terme de règles ils sont traités de la même manière. A ma table on est allé vers des bonus suivant le type d'action avant d'abandonner, ça complexifie sans apporter grand chose, on est retourné vers le système d'origine.
Les bases suivant le type d'art martial est une solution simple et élégante pour les différencier sans se compliquer la vie. Si vous voulez signifier qu'avec l'apprentissage du couteau, le close combat est un peu plus dur d'apprentissage, augmentez le coût d'achat de 1 ou 2 points.

Une chose dont je ne me rappelle plus, le MD niveau des arts martiaux s'applique-t-il aux armes blanches?

Je préfère préciser que mes connaissances dans le domaine sont nulles, j'ai arrêté le judo à 6ans et j'ai choisi de faire un service militaire en civil (pion dans un collège) donc je n'ai jamais tiré avec une arme.
"lovecraft au d20 ça me parle autant que du coca dans le vin"
myvyrrian a écrit : T'as tort. Tu n'imagines pas à quel point ça met dans l'ambiance...
La Moitié a écrit :cette histoire de taille, moi ça me tarabuste vraiment
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1550
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par Outsider » sam. 6 juin 2015 11:46

Le débat est intéressant. Comment faire entrer en règles ces techniques IRL tout en conservant jouabilité, intérêt ludique et équilibre du jeu.

Je pense sérieusement à conserver le couteau avec le corps à corps mais en doublant le cout d'apprentissage. Ceci pour éviter les optimisation à outrance (Autant je joue le fun à travers un style, autant d'autres préfèrent la survie).

J'attire au passage l'attention des Traumato sur le choix des armes par vos joueurs. Ils se basent généralement sur le MD. Gaffe pour les fusils de précision ou de grande chasse. Plus le MD est important, moins ils tirent souvent. Du moins pas chaque round. C'est pourquoi j'ai une préférence pour le Garand M1 avec son MD+15 qui permet de tirer 6 coups d'affilé tandis que le M70 avec son MD+20 ne permet que 3 tirs durant la même période. Et en plus il faut recharger ensuite. La différence de choix entre les deux c'est de savoir si on veut couvrir et faire de la neutralisation ou si on désire éliminer l'adversaire à coup sur.

@Pelon: non le bonus d'art martial ne s’applique pas à toutes les armes blanches. Seulement celles de sa discipline. Katana pour l’aïkido et kendo, sabre et fleuret pour l'escrime, épée médiévale pour escrime médiévale nunchaku pour la discipline correspondante. C'est pour cela que j'ai proposé une refonte des arts martiaux et des différentes armes blanches. Solution élégante comme de dit Pelon à l'origine de l'idée dans Transmédiéval.

En relisant les derniers commentaires, je vois qu'il y a encore pas mal de points à creuser en essayant de trouver des solutions simples en restant logique, réaliste, ludique et en maintenant l'équilibre. Le plus dur consiste à rester simple.
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
tatayoyo
Traqueur d'auteurs
Messages : 1149
Inscription : sam. 13 sept. 2014 12:04

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par tatayoyo » sam. 6 juin 2015 11:57

des arts comme l'arnis kali eskrima font la part belle des armes courtes et blanches.
Face à un de ces "experts" au combat aux couteaux, la durée de vie est très réduite si on se lance effectivement dans un combat au couteau sans être soit même formé à ce type de confrontation.
Maintenant, un boxeur, qui ne pratique pas le couteau, utilisera sa/ses techniques, non pas pour parer ou saisir ou faire des clefs, mais pour esquiver et contre attaquer.

Il y a deux effets indues par une 'lame': la peur que cette dernière occasionne et l'allonge qu'elle procure.
En dehors des films, il est très difficile de garder son sang froid et d'appliquer les techniques apprises pour se défaire d'un adversaire armé.

Le plus dangereux des combattants et en réalité une personne armé, qui a peur et qui ne sait pas se servir de son arme.
Pourquoi? car elle est totalement imprévisible et du point de vue du combattant, cette dernière fait n'importe quoi.
On est habitué, et c'est là le problème dans les "cours", d'appliquer les techniques avec des gens qui utilisent les mêmes techniques.
On est dans ce que l'on appelle "l'éducatif". Il faut qu'on utilise les mêmes moyens, donc les mêmes gestes et techniques pour pouvoir apprendre.

Si un boxeur (boxe anglaise) fait un combat façon 'karaté/wushu, sans avoir pratiquer ces formes de corps, il va forcement perdre car il ne pratiquera pas sa boxe.
De la même tacon, si un karateka ou autre, fait un combat de boxe anglaise pure il va en prendre plein la tronche.

Il ne s'agit pas là d’efficacité ou de comparaison, juste de logique.

au sein des dojos, la je parle d'art martiaux, pas de formes de combats type close combat, kravmaga et consort, on applique avec le temps, différemment les techniques de combats.
la forme esthétique est utile pour la beauté et le "camouflage" de la véritable efficacité de la technique. (par exemple la fluidité des gestes dans les films ne correspondent pas du tout à la réalité mais à une mise en valeur des gestes et des prouesses physiques)
Les katas et la 'beautée des gestes avec les positions bien 'déterminés' servaient également de sources de références pour perpétuer la connaissance et l'enseignement de l'art à travers le temps. Ainsi la pérennité du 'style' était elle établie et c'est comme cela que l'on apprend encore aujourd'hui des techniques vieilles de plusieurs siecles ainsi que des techniques de luttes millénaires.

Ensuite il y a les combats (compétitions et autres tournois) regis par des règles, ou les pratiquants vont "raccourcir"les mêmes techniques apprises, en enlevant le cote esthétique pour avoir la rapidité et l'efficacité.
et enfin vient l'explication pour se défaire, avec les mêmes techniques, d'un adversaire mais là de façon à lui ôter toutes formes de velléités.
vivement la retraite.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1550
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par Outsider » dim. 5 juil. 2015 15:52

Cet article explique le choix des petits calibres pour les armes modernes ainsi que leurs effets sur le corps humain. Intéressant.

http://www.eswb-sebl.org/Reaction_de_re ... es_Web.pdf
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1550
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par Outsider » sam. 19 sept. 2015 11:34

Des scenarios généralistes contemporains adaptés Trauma sont disponibles ici

https://blackflag451.wordpress.com/

mis à dispositions par Blackflag451
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1550
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par Outsider » dim. 7 août 2016 12:02

Voici une proposition de règle pour la détection/dissimulation des armes sur les personnes.

Dissimulation des armes :
Il s'agit d'un jet de compétence remarquer contre une difficulté 0 modifié par des bonus/malus suivant l'arme.
Concernant les armes de poings, un holster d'épaule ou de hanche est nécessaire pour la plupart. Certains modèles entrent dans une poche de veste sans difficulté.
Un holster de mollet peut être aussi envisager mais c'est pas facile à dégainer.
Bien entendu, dans un caba ou un sac à main, il est facile de dissimuler une arme et cela n'entre pas dans le cadre de la détection.

Condition Bonus / malus
Révolver +1
Pistolet 0
Calibre .22 -3
Calibre 6.35 -2
Calibre 7.65 -1
Calibre 9 0
Calibre .44 Calibre .45 +1
Longueur du canon 5" 0
Par tranche de 1" de plus +1
Par tranche de 1" de moins -1
Si extra plat -1
Si compact -1

La compétence remarquer, utilisée dans ce but doit est une action volontaire. Mater les gens de façon attentive pour déceler une bosse sous une veste peut ne pas plaire à tout le monde. Le Traumato peut utiliser cette compétence de façon automatique quand il le désire si l'arme dissimulée a de forte chance d'être remarquée ou pour simuler la déformation professionnelle d'un garde de sécurité.

Dissimuler un fusil à canon scié ou un PM est de suite plus compliqué. Un bonus à la détection de +3 sera appliqué systématiquement et modulé en fonction de la taille de l'arme en fonction des circonstances par le Traumato. C'est quand même plus facile de dissimuler un micro Uzi qu'un MAT 49 même replié.
Pour les longueurs de canon et renseignements sur les armes, votre navigateur internet est votre ami.
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Avatar de l’utilisateur
tatayoyo
Traqueur d'auteurs
Messages : 1149
Inscription : sam. 13 sept. 2014 12:04

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par tatayoyo » dim. 7 août 2016 19:28

bonne idee que voilà.
peut être que dans le tableau des armes avec leurs photos, il suffirait de rajouter une collone en indiquant les bonus malus pour la détection.
les calibres en eux mêmes ne parleront pas forcement à la grande majorité.

Par contre, ce genre de proposition induit la même chose pour les armes blanches et autres armes contondantes.
comme si tu n'avais pas deja 45 projets sur le feu :D
vivement la retraite.
Docteur Incube
Chasseur de Chimères
Messages : 32
Inscription : lun. 25 juil. 2016 11:25

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par Docteur Incube » lun. 8 août 2016 08:35

Je suis d'accord, il faudrait le rajouter dans la description de chaque arme.

J'avais également rajouté un facteur de précision pour chacune d'elle.
Avatar de l’utilisateur
Outsider
Rédacteur
Messages : 1550
Inscription : mar. 2 sept. 2014 16:24

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Message par Outsider » lun. 8 août 2016 14:21

Je manque de cases pour que mes armes tiennent dans le format paysage. j'y avait pensé. Il faudrait aussi la vitesse de projectile en sortie de bouche pour l'usage possible ou pas d'un "Silencieux" ou pas.
Apprenez à penser par vous même. Si vous ne le faites pas, d'autre le feront pour vous.

MD ADD2, Trauma.
Répondre

Revenir à « Commentaires »