Page 5 sur 7

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : sam. 30 mai 2015 14:38
par pelon
oui,
mais entre un fusil de précision et un fusil à pompe j'imagine qu'il y a une grande différence,
non?

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : sam. 30 mai 2015 15:30
par Outsider
Non. Le tir est basé sur une bonne position/tenue de l'arme , la maîtrise de sa respiration, être surpris par le départ du coup et surtout ne pas donner de coup de doigt quand on presse la détente. Donc quelque soit l'arme la méthode reste la même. Ensuite la précision vient des organes de visée, la puissance du projectile et la longueur du canon de l'arme concernée.

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : sam. 30 mai 2015 19:12
par WolfRider
En fait une seule compétence pour les armes de tir et une seule compétence pour les armes de jet suffisent jusqu'au seuil. Chaque catégorie ne devient une compétence séparée qu'après le seuil. Une spécialisation de la compétence générique arme de tir ou arme de jet . Et celle-ci est limitée au seuil. D'autre part si on a pas payé le coût d’acquisition pour une catégorie d'arme, on a un malus au jet de dé quand on utilise une arme de cette catégorie.
L'intérêt de cette modif est de simplifier la création du perso et de n'avoir à développer qu'une seule compétence jusqu'au seuil. Tout en gardant le fait qu'il faut avoir un peu de familiarité avec une catégorie d'arme pour l'utiliser au mieux.
On peut aussi faire une compétence d'armes lourde pour les LRACs, lance-missiles, mortiers et canons de petit calibre.

D'accord avec ta proposition pour les arts martiaux. Pour le close combat je ne mettrais pas force *2 mais plutôt force+dex+agi. Le couteau et les frappes à mains nues demandent surtout de la dex et de l'agi alors que les éléments d eluttes (prises, clés, projection etc...) demandent de la force et de l'agi. Le close combat a été créé pour permettre à des types pas très grand (comme moi avec 1m70) de maitriser et mettre hors de combat des types beaucoup plus grand et plus lourd.

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : sam. 30 mai 2015 20:21
par Outsider
Pour le close combat, je dissocie le combat à main nue du combat au couteau. Libre au joueur de maitriser les deux disciplines. Sinon seule cette compétence est choisie car elle apporte plus d'avantages pour un moindre cout. Je prend note du For+Agi+Dex/5.

Pour le tir, il me semble difficile de n'avoir que compétence arme à feu et armes de jet jusqu'au seuil. Ayant tiré aussi bien à l'arc que l'arbalète et pratiqué le javelot à l'école, il s'agit de disciplines totalement différentes. Quant aux armes à feu, bien que le principe soit fondamentalement le même pour réussir un tir, en pratique il y a des différences entre les armes de poing/épaule/PM/FA/Mitrailleuse, notamment sur les distances de tir et positions. Effectivement, une différenciation petit et gros calibre pourrait se faire après le seuil pour les armes d'épaules et de poing.
J'attends d'autres avis.

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : ven. 5 juin 2015 20:51
par tatayoyo
Dans tout les systèmes de combats, ce que tu fais et apprend à faire à mains nues, tu peux le faire avec une arme.
Les gestes effectués avec les mains ouvertes ou fermées sont adaptables pour les armes blanches et:ou contondantes. qu'elles soient courtes, moyennes ou longues.

Particulièrement pour les formes de corps types closes combats, kravmaga et autres techniques de self concernant les personnes qui ont de fort risque de se retrouver dans des situations de combats rapprochés.

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : ven. 5 juin 2015 20:57
par Outsider
C'est bien pour cela qu'il apprend en sus le combat au couteau. Cela permet d'utiliser soit la technique corps à corps ou le couteau. Le couteau est une extension de la technique de self mais nécessite un apprentissage complémentaire. C'est une façon de voir qui permet d'éviter l'optimisation. Pourquoi prendre boxe alors que le kravmaga permet les deux. C'est pour cela que j'ai essayé de donner un avantage différent à chaque art martial et une base différente.

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : ven. 5 juin 2015 21:25
par tatayoyo
trauma est "simulationniste" donc si on "s'accroche" à la réalité, il n'y a aucune optimisation à prendre boxe ou vietvodao.
les techniques et outils sont différents, le chemin est différent mais la finalité est la même.
Cela peut paraître bizarre mais la seule chose qui fait la différence entre tous c'est ce qu'en fait le pratiquant, pas l'art ni la technique.

sinon tout les combattants au monde pratiqueraient la même forme de corps.

Maintenant si on ne joue pas le cote "simulationniste" alors effectivement le fait de différencier les techniques, les armes etc..prend son sens de règles spécifiques des combats dans ce jdr.

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : ven. 5 juin 2015 22:39
par Outsider
Le problème est bien résumé. D'où ma proposition d'entorse à la simulation en dissociant self et couteau. L'autre option consiste doubler le cout des points de self défense. Cela peut revenir au même.

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : ven. 5 juin 2015 22:42
par tatayoyo
bien vue

Re: Atelier créatif traitant de Trauma

Posté : sam. 6 juin 2015 04:25
par WolfRider
A l'époque j'avais restreint l'accès au Close Combat aux perso ayant été militaire engagé, donc qui doit aussi payer les compétences associées à un niveau correct.
J’autorise aussi l'usage du couteau avec combat de rue. Là où j'ai grandi les comptes se réglaient au couteau, les armes à feu étaient réservées aux grands qui avaient dépassés le stade de la délinquance, et avant 15 ans je savais déjà bien me débrouiller avec un cran d'arrêt. Ainsi que dans l'art du coup de boule.