le Fleuve de l'Oubli

Jeu de rôle onirique de Denis Gerfaud.

Pour pouvoir accéder à la partie téléchargements, il faut d'abord se présenter dans la partie "FORUM".

Un grand merci aux éditions Nestiveqnen et NEF, à Franck Achard, Roland Barthelemy, Bernard Bittler, Cyrille Daujean, Yvan Escudié, Denis Gerfaud, Didier Graffet, Didier Guiserix, Brice Kowalsky, Marc Laperlier, Patrick Larme, Pierre Lejoyeux, Florence Magnin, Jean-Pierre et Cyril Perniceni, Jean-Charles et Sylvie Rodriguez, Roger Ronsin, Tignous et Frederic Weil qui nous ont permis de mettre leurs ouvrages à disposition.
ashimbabbar
Chasseur de Chimères
Messages : 51
Inscription : lun. 19 janv. 2015 14:59

le Fleuve de l'Oubli

Message par ashimbabbar » dim. 7 oct. 2018 21:47

En 1986, Denis Gerfaud avait fait paraître dans le Casus Belli n°34 une Aventure dont vous êtes le Héros, baptisée ( vous y êtes ) Le Fleuve de l’Oubli.

Le pitch est que, afin de devenir Haut-Rêvant, il nous faut traverser le… vous y êtes.

Il n’y a aucun aléatoire, vous avez juste à gérer les fluctuations de vos points de Rêve et quelques indices…

Le fait que cette aventure se déroule en rêve fait qu’il faut s’attendre aux glissements et aux transformations d’un rêve. Vos points de Rêve vous permettent d’influencer ce rêve modestement ( par ex si vous traversez le Fleuve sur un navire, il se peut qu’une tempête vous menace : en dépensant 4 points de Rêve vous l’éliminez… ), si leur total tombe à zéro nous nous réveillons – ce qui n’est qu’une des nombreuses façon d’échouer…
Un autre aspect onirique de cette aventure est qu’on peut repasser un nombre potentiellement infini de fois par les mêmes paragraphes, la seule différence étant notre niveau de Rêve vu les points perdus et regagnés. Si on considère qu’il n’y a que 59 paragraphes on doit saluer l’ingéniosité de Gerfaud à nous faire tourner en rond jusqu’au moment où on atteint l’illumination ( et je ne sais pas pour vous, mais pour moi le rapport avec le bouddhisme est assez évident – un témoin intéressant des débuts conceptuels de RdD… )


Si j’en parle, c’est que je viens de découvrir qu’il n’y a pas besoin de se procurer le Casus original à prix d’or, on peut y jouer depuis 2 ans sur le site de Scriptarium http://fdo.scriptarium.fr/
Son esprit palpite au-dessus de nos têtes et contemple toujours ce rivage.
Mais les hommes ignorent qu'il se trouve ici.
Le pin seul le sait.
Répondre

Revenir à « Rêve de Dragon »